Sensibilisation aux risques routiers des élèves ambulanciers

publié le 9 janvier 2014

Mercredi 8 janvier 2014 à Toulon

A l’instar de la séance mise en place en juin 2013, l’Institut de Formation des Ambulanciers (IFA)/Ordre de Malte France de Toulon a organisé une séance de sensibilisation à la sécurité routière pour les élèves ambulanciers, le 8 janvier 2013.

Depuis 2012, Dominique Kaiser, directrice de l’I.F.A. Ordre de Malte de Toulon, a intégré la sensibilisation aux risques routiers dans le cursus de formation des 2 sessions d’élèves qu’elle forme chaque année au diplôme d’ambulancier.

Les deux modules de l’action de prévention « La Sécurité Routière en milieu professionnel » que propose la MSR-Var ont ainsi été mis en place dans une configuration inédite d’une journée entière, pour un groupe de 45 élèves.

- Le matin, l’atelier "La sécurité routière, pourquoi ?" a abordé quelques données statistiques et d’accidentologie, et sensibilisé les élèves sur de nombreux grands thèmes, en insistant par exemple sur les dangers du téléphone au volant ou d’un excès de vitesse, même de quelques kilomètres/heure.

 


 


Il était proposé par Thierry Le Grand, animateur responsable de la MSR à la préfecture, Philippe Aubinaud, policier à la CRS Autoroutière Provence et Charles Giraud, Intervenant départemental de sécurité routière (IDSR) et chargé de prévention et sécurité routière de la ville de Toulon.

 


 


- L’après-midi, dans le deuxième module, intitulé "Survivre à la route", Fabrice Chabaury, Thierry Mazenc et Olivier Picard, intervenants départementaux de sécurité routière IDSR bénévoles pour la MSR-Var, devenus handicapés à la suite d’un accident de la route, ont expliqué la vie au quotidien avec un lourd handicap à travers leurs histoires respectives.

 


 


Il ont également témoigné de leur vécu et de l’importance pour les personnels ambulanciers de la prise en charge de patients souffrant de handicap, que ce soit dans le relationnel, mais également sur l’aspect médical du transport (manipulations, transferts, risques d’escarres…).

 


 


3 étudiantes en classe de terminale ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) au lycée Bonaparte de Toulon ont assisté à l’intervention de l’après-midi. Elles ont choisi la thématique du handicap et de la reconstruction pour un travail collectif comptant pour le baccalauréat et s’étaient rapprochées de la MSR-Var et de Fabrice Chabaury, via son association Vivr’handi [1] pour leur projet.

 


 


L’organisation de la journée par les responsables de l’I.F.A. -en accordant une amplitude horaire d’environ 3h pour chaque atelier-, a permis de prendre le temps d’approfondir les thématiques abordées et de répondre au maximum de questions posées par les élèves.

Grâce à cette configuration inédite, la qualité du dialogue entre les élèves et les intervenants a été exceptionnelle.

Ces derniers ont ainsi pu faire comprendre à ces élèves que la probabilité d’être blessé gravement ou handicapé est aussi grande que d’être tué et que rien ne justifie de prendre des risques sur la route, que ce soit dans le cadre de déplacements professionnels ou personnels.

Crédits photos : MSR-Var [2]

Comment bénéficier de l’action « La Sécurité Routière en milieu professionnel » ?

- Voir le dossier de présentation et les modalités sur cette page

[2Dans ce reportage-photos et les articles de cette rubrique, la MSR-Var respecte votre droit à l’image. Si vous souhaitez qu’une photo vous concernant soit enlevée ou modifiée, il vous suffit de le signaler à l’animateur de la MSR-Var.