- Le dictionnaire des sigles et termes techniques de ce site

publié le 19 janvier 2009 (modifié le 6 avril 2010)

Vous trouverez ci-dessous, par ordre alphabétique, les définitions des principaux termes techniques et abréviations présentes dans les pages de ce site.


A

AAC : Apprentissage Anticipé de la Conduite.
Autrement appelé "conduite accompagnée". Filière de formation à la conduite à partir de 16 ans qui permet pendant un, deux, voire trois ans, d’acquérir une expérience de la conduite dans les conditions de circulation les plus variées possibles, avant l’obtention du permis de conduire et l’autonomie.

Accident corporel : Au sens statistique, en accidentologie routière, un accident corporel de la circulation routière provoque au moins une victime, se produit sur voie ouverte à la circulation publique et implique au moins un véhicule.

Accidentologie : L’étude des accidents de la circulation routière, tant du point de vue de leurs causes que de leurs effets.

ASSR : Attestation Scolaire Sécurité Routière.

ASSR 1er niveau :
L’ASSR 1 est organisée pour tous les élèves de cinquième et les élèves âgés de 14 ans, au plus tard à la fin de l’année civile, ainsi que pour les élèves qui ont échoué précédement. Elle est obligatoire pour s’inscrire à la formation pratique du BSR.

ASSR 2ème niveau :
Apprentissage anticipé de la conduite. Autrement appelé "conduite accompagnée". Filière de formation à la conduite à partir de 16 ans qui permet pendant un, deux, voire trois ans, d’acquérir une expérience de la conduite dans les conditions de circulation les plus variées possibles, avant l’obtention du permis de conduire et l’autonomie.

L’ASSR 2 est obligatoire pour l’obtention du permis de conduire des catégories "A" et "A1" (permis moto), "B" (permis voiture, que ce soit par la filière de l’apprentissage anticipé de la conduite appelée souvent conduite accompagnée ou par la filière traditionnelle) et "B1" (permis quadricycle lourd à moteur).

ASR : Attestation de Sécurité Routière.
L’Attestation de sécurité routière (ASR) concerne les personnes nées après le 1er janvier 1988, qui n’ont pas pu passer l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) et qui ne sont pas ou plus scolarisées. Elle est obligatoire pour passer le brevet de sécurité routière ou pour s’inscrire à l’examen du permis de conduire des catégories moto et voiture.


B

Blessé : Au sens statistique, en accidentologie routière, un blessé est une victime non tuée. On distingue, suivant la gravité, les blessés légers (victimes ayant fait l’objet de soins médicaux mais n’ayant pas été admises à l’hôpital + de 24h) et les blessés hospitalisés (victimes hospitalisées + de 24h, anciennement appelées "blessés graves").

BPDJ : Brigade de prévention de la délinquance juvénile de la Gendarmerie nationale. Basée à Bandol, elle intervient dans les domaines spécifiques de la prévention et des affaires concernant les mineurs. + d’infos

BSR : Brevet de Sécurité Routière.
Le BSR est constitué d’une partie théorique (ASSR1 ou 2 ou ASR) plus une formation pratique (5 heures de conduite en auto-école). Le BSR permet :

  • à partir de 14 ans, de conduire un cyclomoteur à deux ou trois roues à moteur dont la cylindrée est limitée à 50 cm3 et la vitesse à 45 km/h,
  • de transporter un passager de plus de 14 ans, seulement si votre cyclomoteur est équipé d’un siège pour le passager avec poignée et repose pieds.
  • à partir de 16 ans, de conduire un quadricycle léger à moteur (voiturette). Cette mesure n’est valable que pour les jeunes âgés de 16 ans à compter du 1er janvier 2004 (donc nés à compter du 1er janvier 1988).

C

Conduite Accompagnée : Voir AAC.

CG : Conseil général. CG83 = Conseil général du Var.

CISR : Comité Interministériel de Sécurité Routière.
Créé en 1972, le CISR est présidé par le Premier ministre et regroupe tous les ministres concernés par les problèmes de sécurité routière. Il a pour mission de définir la politique du gouvernement en matière de sécurité routière et ses principes d’application.
Les réunions du CISR sont régulières. Les mesures adoptées sont de nature très diverse (depuis la décision de dépôt d’un projet de loi jusqu’à une circulaire visant à attirer l’attention des préfets). + d’infos

CNSR : Conseil national de Sécurité Routière.
Créé par décret du 28 août 2001 et installé le 25 octobre 2001, le Conseil National de la Sécurité Routière est associé à l’élaboration et à l’évaluation de la politique des pouvoirs publics en matière de sécurité routière. + d’infos

CP : Centre pénitentiaire.

CRS : Compagnie républicaine de sécurité de la police nationale. + d’infos

CRSAP : Compagnie républicaine de sécurité Autoroutière de Provence. Unité des CRS spécialisée dont les missions de contrôle et la compétence s’exercent sur un secteur autoroutier, généralement en zone péri-urbaine. (Voir CRS)

CSA : Dispositif de Contrôle sanction automatisé : les radars fixes et mobiles automatiques.


D

DDE : Direction départementale de l’équipement. (Voir DDEA)

DDEA : Direction départementale de l’équipement et de l’agriculture.
En 2009, dans le Var, comme dans certains autres départements, la DDE a fusionné avec la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt pour devenir la DDEA. (Voir DDTM)

DDSP : Direction départementale de la sécurité publique. Siège de la Police nationale dans le département.

DDTM : Direction départementale des territoires et de la mer. Service de la préfecture du Var créé au 1er janvier 2010 dans le cadre de la réorganisation des services de l’Etat. A remplacé la DDEA.

DGO : Document Général d’Orientations de sécurité routière.
Le document général d’orientations (DGO) est une étude de l’accidentologie du département sur une période, à partir de laquelle sont identifiés les enjeux dont découlera la politique de sécurité routière à mener pour les années à venir. (+ d’infos : Documents de référence)

DirMed : Direction interdépartementale des routes Méditerranée. Service du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (MEEDDM), gestionnaire des réseaux autoroutiers non concédés (autoroutes urbaines notamment).

DREAL : Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement. Service régional du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (MEEDDM). (Voir MEEDDM)

DSCR : Direction de la sécurité et de la circulation routières.
La DSCR est un service de l’administration centrale du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (MEEDDM), anciennement ministère de l’équipement et des transports. La Sécurité routière est une mission de la DSCR.

DISR : Délégué(e) interministériel(le) à la sécurité routière.
Rattaché(e) aux services du 1er ministre, le (la) DISR est en charge de la sécurité routière et dirige la Direction de la sécurité et de la circulation routières (DCSR) au ministère des transports.


E

EDSR : Escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale. L’EDSR regroupe toutes les unités de la gendarmerie chargées de la lutte contre l’insécurité routière dans le département. + d’infos.


F


G

GEMA : Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurances.


H

Hémiplégie : Paralysie d’une moitié latérale du corps.
Hémiplégique = personne paralysée d’un côté.


I

IDSR : Intervenant Départemental de Sécurité Routière.
Les intervenants départementaux de sécurité routière sont des personnes bénévoles pour participer à des actions de prévention. Placées sous l’égide de la préfecture, elles sont nommées par arrêté préfectoral et suivent des formations leur permettant d’intervenir sur le terrain. (+ d’infos IDSR)

Indemne : Au sens statistique, en accidentologie routière, une personne est considérée comme un impliqué indemne si son état ne nécessite aucun soin médical.

IPCSR : Inspecteur des permis de conduire et de la sécurité routière. Examinateur pour l’obtention du permis de conduire.


J


K


L

Label Vie : Le "label vie" est accordé à des actions de prévention proposées par des jeunes âgés de 14 à 28 ans, après validation par la Préfecture. Une association doit être présente pour recueillir la subvention et garantir son utilisation pour la réalisation du projet. (Voir le profil Jeunes)

LVP : Ligue varoise de prévention. Association qui s’occupe de la prévention des conduites à risque, d’insertion et de l’accompagnement de jeunes.


M

MSR : Maison de la sécurité routière. Il en existe dans certains départements. MSR-Var ou MSR83 = Maison de la sécurité routière du Var.

MAE : Mutuelle Accidents Elèves.

MEEDDM : ministère de l’écologie de l’énergie, du développement durable et de la Mer (MEEDDM) en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat : http://www.developpement-durable.gouv.fr/
Précédemment Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire (MEEDDAT). Anciennement ministère de l’équipement, du logement et des transports.


N

NDLR : Note de la rédaction. Dans un article de la presse écrite ou d’un site internet, c’est une note qu’une personne insère au sein d’un texte dont elle n’est pas l’auteur. Cette portion est suivie ou précédée du sigle "NDLR" et séparée du texte original par des parenthèses ou des crochets. Peut se trouver également en renvoi vers une note de bas de page, pour apporter au lecteur une précision utile à la compréhension du texte.


O

ODSR : Observatoire départemental de sécurité routière. _ Service de la DDTM du Var qui étudie l’accidentologie du département et réalise des bilans statistiques.

ONISR : Observatoire national interministériel de sécurité routière.
Service de la DSCR qui étudie l’accidentologie au niveau national et réalise des bilans statistiques.


P

Paca : Région Provence,Alpes, Côte d’Azur

Paraplégie : Paralysie des membres inférieurs. Paraplégique = personne paralysée des jambes.

PDASR : Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière.
Le plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR) est un recueil d’actions de préventions proposées par les partenaires institutionnels ou associatifs pour une année donnée. Pour que ces actions soient validées, elles doivent correspondre aux enjeux du DGO (voir ce terme) et peuvent faire l’objet d’une subvention du PDASR pour leur réalisation. (+ d’infos : Documents de référence)

PEJ : Point écoute jeunes. PEJ Hyères = point écoute jeunes de Hyères.

PM : Police municipale.

P-MAIF : Association Prévention-MAIF. Branche prévention de la mutuelle. Participe à des actions de prévention en milieu scolaire, dans des forums etc.

PR : Association La prévention routière.
Association très connue qui oeuvre dans la prévention des accidents de la route depuis des dizaines d’années. On la confond souvent avec la Sécurité routière qui dépend de l’Etat, avec laquelle elle est souvent partenaire sur des actions de terrain.


Q


R


S

SR : Sécurité routière.
La Sécurité Routière est un service de l’administration centrale du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire (MEEDDAT), anciennement ministère de l’équipement et des transports (voir DSCR). A ne pas confondre avec l’association La Prévention routière (voir PR).


T

Tué : Au sens statistique, en accidentologie routière, un tué est une victime décédée sur le coup ou dans les 30 jours après l’accident.

Tétraplégie : Paralysie des membres inférieurs et supérieurs. Tétraplégique = personne paralysée des quatre membres.


U

USEP : Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré (écoles élémentaires et primaires)


V

Victime : Au sens statistique, en accidentologie routière, une victime est un usager impliqué dans un accident et non indemne (tué, blessé hospitalisé ou blessé léger).


W

Webmestre : Administrateur d’un site internet "web".


X


Y


Z