Le port des gants de moto devient obligatoire

publié le 11 octobre 2016

Une chute à 50km/h équivaut à tomber d’une hauteur de dix mètres.

Les blessures aux mains sont très courantes puisque le réflexe est de les mettre en avant pour se protéger en cas de chute sur le sol.

Les traumatismes peuvent être graves, difficilement réparables et causer des séquelles importantes.
N’oublions pas que les mains sont formées d’éléments fragiles et complexes.
Perdre l’usage d’une main ou des deux mains peut faire basculer toute une vie dans le handicap et la dépendance.

Aussi, pour prévenir le risque de blessures graves en cas de chute, le port de gants de moto est obligatoire à partir du 20 novembre 2016.

Cette mesure est applicable aux conducteurs et aux passagers qui circulent à moto, en scooter, cyclomoteur, tricycles et quadricycles à moteur.

Les gants doivent être certifiés « CE ».

Le non-respect de cette obligation sera sanctionné :

  • d’une amende de 3ème classe (68 euros minorée à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours, ce qui est le prix d’une paire de gants certifiés) pour le conducteur et le passager,
  • et pour le pilote, d’un retrait d’un point sur le permis de conduire.

- Lire l’entretien avec le Docteur CARRERA, médecin urgentiste à l’hôpital Ste Musse de Toulon et au SAMU83

- Voir le détail de cette mesure sur le site de la Sécurité Routière nationale